L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vous faites quoi pour entretenir votre violon?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
All

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Lun 17 Sep - 22:00

Question que je me pose car je n'ai jamais rien fait de spécial :oops: , et en allant voir un peu les sites de violon, je m'aperçois qu'il y a pas mal de truc à faire pour maintenir en état le violon.
Et comme les infos sont des fois un peu alarmantes du genre votre violon va s'autodétruire si jamais vous ne le nettoyez pas régulièrement et en fonction du degré d'humidité etc. je me demande ce qu'il y a de primordial à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouclesdor.over-blog.com/
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Jeu 29 Nov - 20:20

Alors voilà quelque réflexions simples pour entretenir son violon :

- Il faut savoir que le violon est en bois (ébène, érable, épicéa,...), ses cordes sont en matière synthétique, en boyau ou en acier, la baguette de l'archet est en pernambouc tandis que la mèche de l'archet est formée de crins de cheval.Cet instrument fragile nécessite certains soins qui garantissent son bon fonctionnement. N'oubliez pas non plus qu'il est destiné à vivre très longtemps à travers plusieurs siècles !

Quelques gestes simples, qui doivent devenir des automatismes :
- Se laver les mains avant de commencer à travailler.
- Ne pas mettre de la colophane de manière systématique.
- Essuyer son instrument et ses cordes avec un chiffon doux à la fin du jeu.
- Détendre l'archet sitôt que l'on a fini de jouer.
- Eviter de passer les doigts sur la mèche de l'archet.
Si malgré tous vos bons soins, votre instrument et/ou votre archet s'encrassent, se cassent ou se décollent, mieux vaut les rapporter à l'atelier sans rien tenter par vous-même, même avec des produits destinés au bois
Quelque manipulations facile à faire:

Redresser le chevalet : à force d'accorder et de jouer un instrument, le chevalet se penche. Il est donc important de s'assurer que le chevalet reste droit par une petite inspection régulière : si vous le laissez penché, il risque de se courber sous l'effet de la tension des cordes (un chevalet légèrement courbé peut être redressé mais un chevalet sévèrement courbé doit être remplacé). Pour le redresser, il faut fermement prendre le chevalet à deux mains et délicatement le ramener à sa position normale. Tout chevalet devrait être taillé minutieusement et ajusté à la table de l'instrument par un luthier professionnel. En effet, le chevalet transmet l'énergie sonore des cordes au corps de l'instrument.
Faire tourner les chevilles : au cours de la vie d'un instrument, les chevilles travaillent beaucoup. Sollicitées à chaque accordage, elles peuvent devenir difficiles à tourner ou glissantes (elles entraînent alors le désaccord de votre instrument). Ces problèmes sont habituellement dus à trois raisons principales : la variation saisonnière du taux d'humidité, des cordes mal enroulées ou un cheviller mal ajusté. Si vos chevilles ne tiennent plus ou coincent complètement (vraisemblablement en raison d'un changement climatique), il convient de les démonter une par une. Dans le cas où votre cheville coince, passez un peu de savon de Marseille sur les parties qui sont en contact avec le bois de la tête, et dans le cas où votre cheville glisse, passez y un peu de craie (notons qu'il existe aujourd'hui des petits bâtons de produit spécifiques pour cette opération
Eviter les variations climatiques : les instruments à cordes sont fabriqués principalement de bois. Celui-ci enfle lors des mois humides de l'été et se contracte pendant l'hiver. L'expansion et la contraction peuvent causer des inconvénients mineurs (bourdonnements ou joints dilatés) mais parfois aussi des problèmes plus sérieux (fentes). N'exposez donc jamais votre instrument à des températures ou hygrométries extrêmes (ne jamais laisser l'instrument dans la voiture !). Humidifiez votre maison pendant les mois secs de l'hiver, et maintenez un niveau relativement constant d'humidité tout au long de l'année (parfois l'été, grâce à un déshumidificateur). Sinon, utilisez aussi un humidificateur d'étui ou d'instrument. Emmitouflez votre instrument dans un foulard lorsque vous le rangez dans l'étui, cela le protègera déjà de quelques secousses et variations de température.
Entretenir le vernis :
C'est le verni qui donne au violon tout son caractère visuel. Que de violons voit-on arriver pleins de traces grasses, porteurs d'une couche de colophane solidifiée, voire d'autres choses encore ! Sans en arriver à ces cas extrêmes, il est normal qu'un instrument se salisse lorsqu'il est régulièrement joué. Pour entretenir le vernis, le luthier emploie une popote (un produit dont la recette lui est personnelle, souvent secrète), qui lui permet de nettoyer l'instrument tout en lui assurant un aspect fini et vivant. A défaut de popote, essuyez régulièrement l'excès de poussière de colophane du corps et des cordes de votre instrument avec un linge sec, car l'accumulation de celle-ci peut ternir certains vernis. Et prévoyez tout de même un entretien annuel chez le luthier (voire même tous les 6 mois) où la popote maison fera le plus grand bien à votre instrument.

Les pièces à remplacer:

Les cordes : remplacez vos cordes régulièrement pour vous assurer une sonorité toujours optimale. Les cordes perdent graduellement leur ton et leur brillance, même si un instrument n'est pas joué souvent. Les cordes doivent être changées selon l'usure mais au moins une fois par an et 15 jours à 1 mois avant un examen. N'oubliez pas, quand vous remplacez les cordes sur un instrument, de les remplacer une à la fois et assurez-vous que votre chevalet ne commence pas à pencher vers l'avant ou l'arrière. La plupart des cordes ont un période d'ajustement de quelques jours avant qu'elles ne restent accordées et atteignent leur meilleur ton. Lorsqu'une corde casse, il est toujours avantageux d'avoir un jeu de cordes de rechange.

En ce moment, certaines colles, utilisées dans la fabrication des étuis à violon, peuvent accélérer énormément l'oxydation de certains types de cordes.

La mèche de l'archet :
Avec le temps et l'utilisation, il est inévitable que les crins de l'archet se salissent. Inutile de les nettoyer avec de l'eau et du savon… la meilleure solution est de porter l'archet chez l'archetier pour le faire remècher (lui poser une nouvelle mèche). Certains fans de remèdes de grand-mère vous affirmeront que vous pouvez nettoyer votre mèche à l'alcool, ce qui lui donnera certes un peu de propreté, mais ne lui rendra par contre pas l'aspérité dont elle a besoin pour accrocher la corde.

En cas d'utilisation d'alcool, détendez complètement la mèche, jusqu'à ce que la hausse se détache de la baguette et faites très attention à ne pas toucher la baguette de l'alcool, elle serait endommagée par la chute d'une seule goutte.

A ne pas faire

Nettoyer son instrument avec un produit de nettoyage
N'utilisez jamais de produit de nettoyage, même ceux vendus pour nettoyer les vernis de lutherie ! Ils contiennent soit de l'huile (qui fera briller dans un premier temps mais qui salira fortement à brève échéance), soit des solvants (qui à longue échéance "assèchent" le vernis et le rendent friable).
Confiez toujours le nettoyage à un luthier qualifié.

Détendre toutes les cordes à la fois
Lorsque vous changez vos cordes, remplacez-les les unes après les autres, ne détendez donc pas toutes les cordes en même temps, vous risqueriez de faire tomber l'âme. Seules exceptions à cette règle : lorsque la touche ou le manche se décolle, ou lorsque le chevalet est brisé ou tombé. Consultez votre luthier si c'est le cas.

Laisser son instrument dans un véhicule
Ne laissez jamais votre instrument seul dans voitre voiture ! Les automobiles contiennent peu de matériaux absorbants : la température et l'hygrométrie y varient très vite et dans de très fortes proportions. Sur la plage arrière, la température peut vite dépasser les 60° Centigrades. Sans oublier que le vol est un risque majeur. Aussi, ceinturez toujours votre étui : sans parler d'une collision, un simple coup de frein suffit à le faire glisser de la banquette.

Décoincer une cheville avec une pince
Les chevilles sont en bois. Elles sont sensibles aux variation d'hygrométrie : lorsqu'il fait sec, elles rétrécissent et il faut alors les enfoncer un peu dans leurs perces. Mais lorsqu'il fait humide à nouveau, le bois gonfle et les chevilles se coincent fortement - surtout si l'instrument n'est pas accordé pendant plusieurs jours. En décoinçant une cheville avec une pince vous risquez de provoquer des micro-fentes qui l'affaiblisse. En accordant l'instrument, sous l'effet des torsions successives, la cheville finira par se briser. Ne jamais mettre non plus de la colophane pour empêcher les chevilles de glisser. Consultez toujours votre luthier en cas de problème.

Recoller soi-même une fente ou un décollement
La colle qu'utilisent les luthiers est parfaitement adaptée aux instruments de musique car elle permet la réparation et les décollements volontaires. En voulant recoller vous-même votre instrument vous encourrerez ultérieurement de gros frais et des risques de dégâts à votre instrument.

Laisser son archet tendu lorsqu'on a fini de jouer
Votre baguette perdra sa cambrure et deviendra inutilisable. Le crin qui constitue la mèche de votre archet s'étend lorsqu'il fait humide et se rétracte lorsqu'il fait sec. La force de rétraction de la mèche peut briser votre archet si vous le laissez tendu en permanence. De manière générale détendez votre archet jusqu'à ce que la hausse vienne en contact avec la poussette.

Se parfumer
Les parfums sont constitués d'alcool et d'essences naturelles ou artificielles. Ils dissolvent les vernis et les ramollissent. Les tissus des vêtements imprégnés de parfum peuvent coller et marquer les vernis même plusieurs heures après l'application du parfum !

Dévernir ou revernir son instrument
Si vous dévernissez ou revernissez un instrument, non seulement vous en altérerez la sonorité, mais il perdra plus de 80% de sa valeur financière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Mer 5 Déc - 12:02

Je n'ai jamais fait grand chose pour entretenir les différents violons que j'ai eu (du 8eme à l'entier) et je n'ai jamais eu de soucis, sauf une fois mon 3/4 qui a "explosé" sans aucune raison (du moins que je ne ma souvienne :oops: )


Nous faisons simplement une visite de temps en temps chez le luthier, et puis c'est tout. Sinon, il y a les réflexes quotidiens décrits par Solène que j'applique plus ou moins... Et nos violon ne sont pas encore tombés en ruine :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Mer 5 Déc - 12:54

Un 3/4 qui explose :affraid:

Ca donne quoi ? Tu étais à côté ????????????????????????????????

:affraid: :affraid: :affraid: :affraid: :affraid: :affraid:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Mer 5 Déc - 17:04

non, j'ai ouvert la boite (elle n'était pas à coté de radiateur, ni rien...) j'ai trouvé le manche completement décollé du reste, en plus j'avais dix ans, j'étais en pleurs :shock:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Mer 5 Déc - 23:01

quelle horreur !
Ca fait un sacré choc, rien que de voir une corde qui pète, j'en ai les larmes aux yeux...
Un jour mon petit frère a fait tombé une valise sur mon violon. J'ai jamais été aussi mal de toute ma vie. Mais vraiment c'est un choc terrible, ca te transperce le coeur, tu te sens cassé, comme cet objet par lequel tu t'exprime tous les jours de ta vie, ta seconde langue...
C'est vraiment dramatique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Jeu 6 Déc - 10:15

Mais maintenant, j'y fais bien attention! c'est pour cela que j'ai encore mon petit 1/8 à la maison, en bon état, et 'presque :roll: ) accordé ainsi que tous mes autres violons, même si j'ai un violon chinois qui a vraiment un son de casserolle, je l'ai gardé :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy84
Invité



MessageSujet: réparations gratuites?   Mer 24 Sep - 23:13

Bonjour, j'ai bien lu le post un peu plus haut spécifiant ce qu'il ne faut surtout pas faire avec son violon, notamment ne pas réparer soi-même un fente...

Hum, je vis à Paris, je reprends le violon après une "pause" de 10 ans, mais je choisi bien mal la période puisque je n'ai pas l'argent pour en acheter un. J'en ai alors trouvé un dans un vide-grenier en province à 15 euros. Pas de corde, pas de chevilles, pas d'archet, pas de mentonnière, pas d'âme, pas d'étui et une fente à l'arrière du corps du violon longue des 2/3 à peu près. J'ai patiemment collecté des cordes de violon (pas suffisamment patiemment d'ailleurs puisque j'ai commencé avec une corde de guitare à l'emplacement de celle de sol, j'ai quand même fini par réunir quatre cordes conventionnelles), trouvé des chevilles non taillée que j'ai poncé quelques heures avant de pouvoir les utiliser, acheter une barre à 1 euros en broc, j'ai mis un foulard en guise de mentonnière, il me manque encore le petit outil en pointe nécessaire pour insérer un nouvelle âme que je n'ai pas encore (mais j'ai le petit miroir de dentiste utiles pour cette opération par contre).
Je travaille maintenant régulièrement mon violon, mais il suffit que je joue fortissimo, que je fasse un crescendo, pour que la fente fasse des siennes et vienne rajouter un son très inhospitalier, une vibration supplémentaire qui n'a rien d'un beau vibrato.

Je me suis mis en quête d'un conseil, d'une aide sur internet pour savoir comment m'y prendre pour remédier à ce problème. J'ai compris que beaucoup de gens avaient un rapport quasi sacré à leur instrument, pour bon nombre d'entre eux, risquer d'en altérer un tout petit peu la sonorité est de l'ordre du sacrilège alors qu'il s'agit, en général d'une utilisation privé à titre de loisir (je ne parle pas ici bien sûre des professionnels du métier pour qui la quête d'une qualité sonore irréprochable coule de source), plus souvent encore mais plus cachée, c'est l'angoisse générée à l'idée de faire perdre à son violon quelques euros de sa valeur marchande qui se manifeste, comme quoi, souvent, faire de la musique, même à titre privé, n'est pas détachée de toute considération pécunière...

Je comprends bien que rien ne remplace le savoir-faire des luthiers, je déplore juste de ne pas trouver quelqu'un qui, comme moi, pense qu'on peut faire de la musique et se faire plaisir sans rechercher la perfection, et surtout sans passer forcément par les circuits commerciaux.

Je voudrais juste boucher efficacement et sans faire trop de conneries cette fente, fort exaspérante, mais sans non plus trembler de peur pour la pureté de mon instrument.

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
Briel

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Jeu 25 Sep - 7:26

Bonjour Gilles,
Si vraiment tu veux te lancer (pourquoi pas ?), tu trouves aujourd’hui pas mal d’informations sur le Net.
Par exemple cette vidéo sur le montage.
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifred



Messages : 2
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   Lun 13 Oct - 16:49

Je conseillerai d'utiliser de la colle titebond que l'on doit trouver chez laverdure . Je doute que le collage tienne mais la titebond est une colle relativement élastique et il est probable qu'en lâchant l'élasticité relative amortisse la vibration parasite.

Il vas de soit que l'on est dans le cadre d'un bricolage que je ne recommande pas sur un instrument pouvant bénéficier d'une réparation dans les règles de l'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous faites quoi pour entretenir votre violon?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous faites quoi pour entretenir votre violon?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous-avez demander quoi pour Noel réaliste .
» Vous avez quoi en fond d'écran ?
» Vous utiliser quoi pour sampler??
» Vous faites quoi le 25juin prochain?!
» Pour remplacer votre magnétoscope ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Le violon :: Lutherie-
Sauter vers: