L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jasha HEIFETZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denise Apollinaire

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2008
Age : 26

MessageSujet: Jasha HEIFETZ   Mer 25 Fév - 18:25

Un petit sujet en l'honneur en l'honneur d'une des plus grands violonistes de tous les temps.

Jasha HEIFETZ est un des plus grands violonistes de tous les temps, et pour tout dire, sans doute, comme l'accordent tous plus grands violonistes de sa génération et des générations suivantes, le plus grand.

Il est né en 1900. Il commence le violon a trois ans, avec son père , entre à l'Académie Royale de Musique de Vilna (Lituanie) à cinq ans, et il est diplômé de l'école de musique à sept ans. Il fait alors ses débuts en public en jouant le concerto de MENDELSSOHN.



Même le célèbre Léopold AUER, qui confessait une haine abominable pour les enfants prodiges, dut admettre, après l'avoir auditionné à neuf ans, qu'il avait touché la perfection, et l'admit dans sa classe. Jasha HEIFETZ avait joué le concerto de MENDELSSOHN et le vingt-quatrième caprice de PAGANINI : « C’est de la sorcellerie ! » s’est alors écrié AUER. http://www.youtube.com/watch?v=vPcnGrie__M&feature=related

A propos de cette haine des enfants prodiges, Jasha HEIFETZ a dit lui-même plus tard : « Vous savez, l'enfant-prodigisme -si je puis inventer ce terme- est une maladie généralement fatale. Je suis parmi les rares à avoir eu la bonne fortune d'y survivre. Mais j'ai eu la chance d'avoir un grand professeur en la personne du professeur AUER et une famille qui tenait instinctivement la musique en haute estime, avait un très bon goût et l'horreur de la médiocrité ». Il est admirable aussi en ce qu'il n'a jamais cédé ni à la vanité, ni au numéro de cirque, comme en témoigne la qualité d'enregistrement de ses pièces de genres, par exemple Hora staccato de Grégoras DINICU: http://www.youtube.com/watch?v=Mag2mc5Vva0&feature=related



Perfectionnisme, voilà le mot qui définit Jasha HEIFETZ. Il répétait dans son studio d'enregistrement qu'il avait lui-même remplit de gadget permettant d'en modifier l'acoustique à volonté. Constamment en recherche, il travaillait d'abord lentement, répétait le même mouvement des dizaines de fois. Au bout de trois mois passé sur le même morceau; il commençait à s'enregistrer, des dizaines et des dizaines de fois, jusqu'à ce qu'il ait trouvé l'interprétation qui lui plaise. Il exigeait même qu'on lui passe un gros plan de ses mains au ralenti pour corriger les défauts de mécanismes de ses doigts !

http://www.youtube.com/watch?v=TB43WLLN6ag&feature=related





Son autodiscipline, tout comme son niveau d'exigence terrifiant envers ses élèves, sont restés légendaires. Nombre de ses élèves l’ont décrit comme un maître tyrannique et cruel. Il a dit un jour à ce propos : « on ne peut pas être plus exigeant envers les autres qu'on ne l'est avec soi-même ». Les archives de films de ses masterclasses restent ponctués des ses interventions d'une sévérité sans pareille http://www.youtube.com/watch?v=xD8IiTnL9CE&feature=related .



Cette sévérité allait jusqu'à faire dire à certain qu'il n'était qu'un virtuose froid et orgueilleux, mais la beauté de sa sonorité, la chaleur de son vibrato, et l'exemple édifiant de toute sa vie en disent assez, au contraire, sur son humilité et sa grandeur d'âme.



En effet, tous ceux qui l'ont connu de près s'accordent pour dire qu'il était d'une gentillesse, d'un humour et d'une intelligence sans pareille. Ainsi, Pierre AMOYAL, un de ses élèves, décrit comment son maître lui a un jour, sobrement, offert un violon de grande valeur : un GUARNERIUS (l'équivalent d'un STRADIVARIUS). Même en dehors du violon, Jasha Heifetz agissait avec la même recherche de perfection pleine de grâce. Il travaillait ainsi dans son jardin, en toute simplicité, plantant des fleurs, faisant de la mécanique, ou bien jouant au tennis de table.



Quant à l'humour du grand virtuose, voici Jasha HEIFETZ en train d'imiter une audition pour faire rire ses élèves :

http://www.youtube.com/watch?v=D5SluQyVqWQ

(édifiant !)
I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tua S.

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 63
Localisation : Côte d'Azur

MessageSujet: Re: Jasha HEIFETZ   Lun 5 Avr - 16:59

Tous d'accord pour reconnaître la technique supérieure,la justesse sans faille d'Heifetz !
Mais quelquefois il ne m'émeuvait pas dans les grands concertos romantiques.Dans Mendelssohn en particulier le thème principal me paraît presque bâclé comme s'il avait hâte d'en finir !
En revanche, dans la Fantaisie Ecossaise de Max Bruch,il surpasse tous ses rivaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian



Messages : 72
Date d'inscription : 18/02/2008
Age : 62
Localisation : Saint-Hubert (Longueuil) QC Canada

MessageSujet: Re: Jasha HEIFETZ   Mar 6 Avr - 19:51

Bonjour,

Heifetz avait tout de même un grave défaut. Il avait une nette tendance à privilégier la virtuosité pure à l'interprétation. J'ai lu il y a quelques années dans le magazine Strings une anecdote concernant un concerto, peut-être le Mendelshonn (c'était le sujet de l'article). Heifetz jouait la cadence à un tempo tellement rapide que l'oboïste qui devait entrer juste à la fin dû aller demander au chef d'orchestre d'aller demander à Heifetz de ralentir. Le passage du hautbois était tel qu'il devenait impossible pour l'oboïste de le jouer au tempo imposé par Heifetz.

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rswalz



Messages : 2
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Heifetz, virtuose et artiste sans égale   Mar 29 Juil - 23:48

Je trouve que Jascha Heifetz était surtout une artiste. Sa technique était pour servir la musique et il faudra simplement suivre une partition joué par lui pour voir un respect et invention dans son interpretation que très, très peu des grandes musiciens possèdent à cette niveau. Je pourrais écouté n'importe de ces enregistrements à plusieurs reprises et ça passe toujours avec une fraicheur et intèret musical que me prend fort mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jasha HEIFETZ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jasha HEIFETZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jascha HEIFETZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Le violon :: Violonistes reconnus, célèbres-
Sauter vers: