L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Technique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
skn1888

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 29/07/2007
Localisation : Touraine

MessageSujet: Technique   Mer 28 Nov - 14:38

Bon...heu....on ne laisse jamais une rubrique vide, alors je me lance ;)

La technique du violon.....que dire la dessus :shock:

Bon, je vais parler de la sonorité ;) Très inportant mais très dure a avoir

Pour avoir de la sonorité avec votre violon, je vous conseille de faire tous les jours, en tout cas, dès que vous commencez à travailler votre violon, par faire des sons filés. C'est-à-dire; on va prendre un exemple;
Dans un tirez, vous faites une note (n'importe laquelle, m^me corde à vide), et vous faites durer cette note le plus longtemps possible dans un laps de temps assez long. Comptez 10 temps, puis 12 etc, avec le métronome a 50=noire.
Quand vous ferez ca, ca sera déjà super.
Ensuite, il faut réussir à maitriser suffisamment la technique en général et avoir un sens de la musicalité pour donner une expression a votre morceau. (même une étude). Et donnez libre cours a votre musicalité. La sonorité vient à force de travail, mais ne vous découragez pas ;) Bon Travail! Xd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Technique   Sam 5 Jan - 12:26

L'obtention d'une sonorité agréable est sans doute affaire d'expérience. Mais il y a quand même certainement des « trucs » utiles à connaître qu'il faut s'efforcer de mettre en œuvre avant que tout cela ne se mette en place sous forme de réflexes.
Pour ma part, si je parviens, au moins quand je suis en forme, à obtenir un timbre satisfaisant en première position, le problème devient plus délicat à mesure que je monte en position et, même en première, pour le quatrième doigt. Il faut alors trouver, pour l'archet, la bonne distance par rapport au chevalet, la bonne pression, la bonne vitesse...
Des avis ou des conseils ?

skn1888 a écrit:

Bon, je vais parler de la sonorité ;)
(...)
La sonorité vient à force de travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Cestoche

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 04/03/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: Technique   Lun 10 Mar - 22:50

Oh là là, la sonorité est loin d'être un de mes points forts, j'ai même de gros problèmes avec ça!

Je vais appliquer tes conseils, skn1888, mais une petite question: lorsque tu parles de tenir une même note 10 temps, tu travailles la sonorité sur ces 10 temps jusqu'à obtenir un son uniforme sur toute la longueur de l'archet, puis quand ça marche tu cherches à tenir 12 temps, ou tu essayes de faire tenir le maximum de temps dans un archet d'emblée, et peu importe le son?

Enfin je pense que je connais la réponse mais bon


En tout cas je suis d'accord avec toi, la sonorité, c'est ce qu'il y a de plus difficile à obtenir! pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
med

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Technique   Lun 10 Mar - 23:56

la sonorité est aussi due a la main gauche, il faut bien articuler les doigts si on veut un son précis et qui ne bouge pas. L'etude de schradieck est tres bien pour ça d'ailleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renaud
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Technique   Mar 11 Mar - 2:52

Pour travailler la sonorité, je recommande d'abord d'être conscient de ce qui permet, concrètement, de la faire évoluer.

Personnellement, je parle aussi tôt que possible à mes élèves des 5 paramètres.

Les deux incontournables:
L'archet doit aller droit, perpendiculaire à la cordes, car la corde vibre dans ce sens-là.
L'archet est posé sur un édifice soutenu par la main gauche.

Les trois, sur lesquels on peut jouer en fonction de l'expression que l'on veut avoir:
-Plus ou moins de poids (dimension verticale)
-Plus ou moins de vitesse ou de longueur d'archet (dimension horizontale)
-Plus ou moins proche du chevalet.

Ensuite, il y a la manière d'intervenir sur chacun des paramètres, en utilisant le plus possible les 2 grandes forces naturelles:
-Le poids (celui du bras, de la main, de l'archet, qui "tombent" naturellement, la différence entre le talon et la pointe, la différence entre le tiré -qui va dans le sens de la gravité- et le poussé -contre la gravité-)
-L'élan (Lorsqu'on commence un coup d'archet, il y a une tendance naturelle, physique, de continuer)

Ensuite, il y a la manière dont ces forces se transmettent jusqu'à la corde. Ccela concerne la tenue d'archet, la place et la fonction de chaque doigt, la place et l'inclinaison de l'archet, tout...

Mais il y a un paramètre qui s'impose au-dessus de tous ceux-là:
L'ECOUTE, dans ses deux aspects (une idée de la sonorité que l'on veut obtenir, "entendre avant", et une objectivité vis a vis de ce qui sonne réellement). Toutes les ressources et "trucs" techniques ne servent à rien si elle n'est pas présente et active.

Bon travail!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Technique   Mar 11 Mar - 10:39

Merci pour cette réponse intéressante. Le contrôle permanent entre la note (justesse, timbre) attendue et la note réellement obtenue est effectivement ressentie comme quelque chose d'essentiel par le violoniste amateur désireux de progresser que je suis. Il permet (enfin, je l'espère) les réajustements nécessaires et les progrès.
Mais ce qui me frappe le plus quand j'écoute jouer un bon violoniste, c'est l'obtention d'un son de qualité en toute position alors que j'ai la désagréable sensation que le timbre que j'obtiens, par exemple en 3e ou en 5e position est généralement de moindre qualité qu'en première ou en deuxième position. Sans doute parce que la longueur de corde vibrante est plus faible. Quels conseils donnez-vous ou donneriez-vous à vos élèves pour y remédier ? Sur quels paramètres faut-il essayer d'intervenir ? Pression du doigt sur la corde ? Position, inclinaison de l'archet ? Éventuellement rapidité du vibrato ?

renaud a écrit:
Pour travailler la sonorité, je recommande d'abord d'être conscient de ce qui permet, concrètement, de la faire évoluer.
(...)
Mais il y a un paramètre qui s'impose au-dessus de tous ceux-là:
L'ECOUTE, dans ses deux aspects (une idée de la sonorité que l'on veut obtenir, "entendre avant", et une objectivité vis a vis de ce qui sonne réellement). Toutes les ressources et "trucs" techniques ne servent à rien si elle n'est pas présente et active.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
med

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Technique   Mar 11 Mar - 17:39

Kiriasse a écrit:
Merci pour cette réponse intéressante. Le contrôle permanent entre la note (justesse, timbre) attendue et la note réellement obtenue est effectivement ressentie comme quelque chose d'essentiel par le violoniste amateur désireux de progresser que je suis. Il permet (enfin, je l'espère) les réajustements nécessaires et les progrès.
Mais ce qui me frappe le plus quand j'écoute jouer un bon violoniste, c'est l'obtention d'un son de qualité en toute position alors que j'ai la désagréable sensation que le timbre que j'obtiens, par exemple en 3e ou en 5e position est généralement de moindre qualité qu'en première ou en deuxième position. Sans doute parce que la longueur de corde vibrante est plus faible. Quels conseils donnez-vous ou donneriez-vous à vos élèves pour y remédier ? Sur quels paramètres faut-il essayer d'intervenir ? Pression du doigt sur la corde ? Position, inclinaison de l'archet ? Éventuellement rapidité du vibrato ?

renaud a écrit:
Pour travailler la sonorité, je recommande d'abord d'être conscient de ce qui permet, concrètement, de la faire évoluer.
(...)
Mais il y a un paramètre qui s'impose au-dessus de tous ceux-là:
L'ECOUTE, dans ses deux aspects (une idée de la sonorité que l'on veut obtenir, "entendre avant", et une objectivité vis a vis de ce qui sonne réellement). Toutes les ressources et "trucs" techniques ne servent à rien si elle n'est pas présente et active.

La pression des doigts est en general la même de partout (selon le style instrumental). Il faut soigner le son, et pour cela, quand on est dans les positions élevée, on joue près du chevalet, sinon ça ne sonne pas beaucoup et c'est dommage car le timbres dans les aigus des cordes SOL RE et LA sont vraiment magnifiques. Faites des gammes en 4eme et 5eme position et soignez mle son après ca viendra tout seul.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krikalou7



Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 70
Localisation : rhone

MessageSujet: technique d'archet   Lun 25 Avr - 23:50

bonjour. En lisant ces explications il me semble que je peux vous proposer une autre reflexion sur la technique d'archet et surtout l'approche de la qualité du son.
Tout d'abord enlevons une idée reçue qui conciste a dire qu'il faut rapprocher l'archet si on joue sur MI et l'eloigner sur SOL( mais un peu moins sue RE....)expliquez-moi votre mouvement lorsque vous jouez MI SOL MI SOL MI SOL etc ...
venons-en à la sonorité : tenue d'archet toutes les écoles vous proposent de tenir l'archet avec la mêche à plat ..mais tous les pros jouent avec la mêche inclinée..problême..au lieu d'être dans l'obligation de revoir votre tenue d'archet dans quelques années prenez donc votre archet incliné de suite dans les doigts(archet pris à 4 heures et non 6 heures)
Tous ces points sont d'une extrême importance pour le résultat de votre sonorité..
J'ai lu plus haut que la sonorité s'obtenait entre autre grâce à la pression effectuée sur l'archet .C'est une énorme erreur.Pour preuve si vous mettez un accordeur éléctronique et que vous effectuez une "pression sur l'archet" votre accordeur vous indique que votre note est trop basse.
Il est très important de savoir que lorsque vous jouez une note votre corde effectue 5 vibrations differentes : la corde roule de droite à gauche
de gauche à droite
verticalement et HOTIZONTALEMENT
or si vous appuyez sur l'archet vous ne pouvez plus obtenir de justesse de votre note qui non seulement sonnera faux mais ne pourra pas avoir de pureté de son .
La pureté su son s'obtient par un archet qui travaille horizontalement et non verticalement.
C'est tout pour ce soir . SIl'explication vous a interessée je vous parlerai de la technique "du croissant de lune" qui rend bien des services.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Technique   Mar 26 Avr - 9:25

Bonjour et merci pour votre contribution.
• Si vous pouviez nous donner une photo ou, mieux, une vidéo montrant précisément ce que vous appelez « archet pris à 4 heures et non à 6 heures », ce serait bien...
• Vous parlez de « 5 vibrations différentes : la corde roule de droite à gauche, de gauche à droite, verticalement et horizontalement ». Comment comptez-vous ça pour arriver au chiffre 5 ?
• La « technique du croissant de lune » ? S'il ne s'agit pas d'une allusion osée angel , merci de nous dire de quoi il s'agit.

krikalou7 a écrit:
... prenez donc votre archet incliné de suite dans les doigts(archet pris à 4 heures et non 6 heures)
(...)
Il est très important de savoir que lorsque vous jouez une note votre corde effectue 5 vibrations differentes : la corde roule de droite à gauche
de gauche à droite
verticalement et HOTIZONTALEMENT
(...)
C'est tout pour ce soir . SIl'explication vous a interessée je vous parlerai de la technique "du croissant de lune" qui rend bien des services.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
krikalou7



Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 70
Localisation : rhone

MessageSujet: Re: Technique   Mar 26 Avr - 20:21

bonjour. Réponse concernant 4h et 6h . Lorsque vous tenez l'archet dans la main droite , la hausse se trouve à 6h c'est à dire perpendiculaire . Prenez la hausse à 4h c'est à dire en la faisant revenir vers la main. Avantage :le poignet est à plat aussi bien à la pointe qu'au talon .Il n'est donc plus necessaire de le monter en arrivant au talon.
concernant la 5eme vibration il s'agit d'une vibration transmise par la corde jouée et qui par son volume sonore arrive à déformer la caisse du violon (experience réalisée
par un accousticien à Grenoble je crois) .
le croissant de lune. Lorsque vous posez votre violon sur une table et que vous tirez l'archet vous allez vite constater que votre archet va glisser naturellement vers la touche .L'élève a le plus souvent le réflexe d'appuyer sur l'archet afin de garder l'archet à mi-chemin entre la touche et le chevalet.
deux solutions: lever le violon de 10 cm ....ce qui n'est pas très pratique
changer la direction de l'archet en ouvrant davantage l'angle de l'archet à partir du milieu jusqu'à la pointe . Il est même possible pour les plus curieux de continuer le mouvement du milieu au talon ce qui facilite le porté de l'archet au talon , mouvement très utile pour les arias ou le spiccato de la musique baroque par exemple. J'espere avoir été assez clair . Dans le cas contraire je ne manquerai pas de répondre à vos questions. Musicalement. Krikalou7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renaud
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Technique   Ven 6 Mai - 3:43

Kiriasse a écrit:
j'ai la désagréable sensation que le timbre que j'obtiens, par exemple en 3e ou en 5e position est généralement de moindre qualité qu'en première ou en deuxième position. Sans doute parce que la longueur de corde vibrante est plus faible.

Il peut y avoir de multiples causes:
Celle qui me vient spontanément à l'esprit est que la sonorité dépend du soutien de la main gauche. Si, pour simplifier, un passage n'est pas bien maitrisé à gauche, cela peut avoir comme conséquence que la main ne porte plus le violon de la même façon. Le test (un peu cruel!) que je préconise est de jouer avec (par exemple) un tee-shirt accroché à a tête du violon. Cela met en valeur les moments où la main ne soutient plus.
Autre possibilité: L'esprit se détourne de l'archet, est préoccupé par la main gauche, et le côté droit est laissé à l'abandon. L'archet doit avoir la priorité, être au "premier plan".
Des questions de lutherie ne sont peut-être pas à exclure, mais on peut déjà commencer par ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Technique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bonne tab technique de slide
» Technique pianistique
» Un peu de technique au Dobro
» Technique du piano
» Une reprise sympa de Cortez... (dérapage technique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Les oeuvres & cahiers :: Langage et technique du violon-
Sauter vers: