L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'oreille absolue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: L'oreille absolue   Jeu 24 Jan - 11:09

J'ai prononcé les deux mots qui fâchent.... Ma question est:

l'oreille absolue a-t-elle une incidence sur notre jeu en violon ? Est-ce un plus ?

Pour ma part je pense que l'oreille absolue, QUI N'EST PAS GENETIQUE - Comme l'a compris monsieur Suzuki, l'oreille absolue s'acquiert par une écoute très régulière de musique dès la grossesse de l'enfant puis par les mots posés sur les sons un peu plus tard vers 2-3 ans -
ne permet pas à un violoniste d'être supérieur à un autre qui n'aurait pas l'oreille absolue. Ce n'est pas un plus, c'est une manière différente de ressentir la musique. Est-ce que ça veut dire que nous autres "batards" ressentons la musique de façon flou tandis que les "bourgeois" sont éclairés par leur savoir ?
N'y-aurait-il pas une discrimination dans le monde de la musique ?

Une chose reste sûre: les professeurs du conservatoire ne vous le diront pas parce qu'ils sont dénués d'une part de toute conscience et de l'autre de toute pédagogie où ce qui s'appelle plus communément transmettre son savoir pour permettre aux élèves de gravir les marches de la réussite, c'est que l'oreille, ça se travaille ! Et à ce niveau, oreille absolue ou pas, c'est la même chose !

Alors, quelqu'un pourrait donner des conseils sur les petits exercices quotidiens que l'on doit effectuer pour travailler son oreille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
All

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Jeu 24 Jan - 17:30

Je suis preneuse aussi de tout ce qui permet de travailler son oreille parce que j'ai beaucoup de mal à m'entendre si je joue juste ou pas, et si ça commence à venir dans les aigus, dans les graves c'est pas ça du tout.

Par contre, comment peut-on savoir si on a l'oreille absolue? Non pas que je me sente le moins du monde concernée, mais par pure curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouclesdor.over-blog.com/
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Jeu 24 Jan - 21:57

En fait avoir l'oreille absolue c'est savoir dire quand tu entends un son quelle note c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 9:14

Alors là, je ne sais pas si ça a un rapport avec le violon, mais je ne crois pas. A mon avis, soit c'est inné, soit ça vient en écoutant de la musique. :D Donc je ne t'apporte aucun élément de réponse approfondie
:lol!:
Moi j'ai la chance de l'avoir depuis la naissance. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
All

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 13:09

Est ce que quelqu'un qui n'a jamais appris le solfège et la musique, donc qui ne peut pas dire le nom des notes, peut quand même avoir l'oreille absolue? Et comment on peut le savoir alors?

Sinon, ça veut dire qu'on a toujours tout bon aux dictées mélodiques, ou il y a quand même un travail à faire si on a l'oreille absolue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouclesdor.over-blog.com/
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 13:27

NON CLOTILDE CE N'EST PAS INNE !

Et que l'on ai ou pas appris à poser un nom sur les sons que l'on reconnait l'oreille absolue c'est l'enregistrement des sons dans la mémoire du cerveau, donc si on ne la travaille pas, ca qui arrive a beaucoup de monde, on ne peut pas savoir si on l'a ou pas. C'est pour ça qu'il serait important d'attirer l'attention sur un point essentiel qui constitue le musicien tout comme le violoniste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 21:49

Alors je ne dois pas voir de quoi tu parle... Mais faut pas te facher pour autant, c'est pas grave, ce que j'ai dit, c'est juste mon opinion.. :oops:

Parce que je connais un paquet de musiciens qui ne sont pas capable de reconnaitre un do après qu'on ait joué un la après 8ans de solfege. (c'est un exemple) comme j'en connais d'autres qui peuvent te dire la tonalité d'un morceau après une simple écoute sans avoir jamais été "baigné" dans la musique on va dire. :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 21:58

Je comprends ton opinion, c'est parce que tu as l'oreille absolue que tu penses ça. Je t'explique juste scientifiquement que ce n'est pas inné car cette capacité n'est pas dans tes gènes mais elle se met en place si le bébé à l'âge de 6 mois a un environnement autour de lui qui lui permet d'entendre des sons. Son cerveau les enregistres et plus tard vers l'âge de 2 ans si il fait du solfège, ou même vers l'âge de 7 ans, qu'on lui apprend les notes de musique, il sera capable de les entendre. Ce n'est pas moi qui l'affirme ce sont les scientifiques.
Avoir l'oreille absolue est une qualité, certe, mais elle ne fait pas la qualité d'un musicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 22:04

Oui, y a des gens qui ne sont pas musiciens qui peuvent avoir une excellente oreille :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Ven 25 Jan - 22:32

Tu vois, je n'ai rien contre toi Clotilde, tu es très sympa et une très bonne musicienne je n'en doute pas une seule seconde,

seulement le combat que je mène aujourd'hui et que je ne cesserais de mener est à propos justement de cette discrimination odieuse que l'on fait.

L'oreille absolue est une qualité, mais les gens qui ne possède pas l'oreille absolue peuvent aussi bien être musicien que ceux qui la possède.

Tu crois que ça y est, t'a l'oreille absolue, bienvenue dans le monde de la musique. C'est ce qu'on te fait croire. Mais ce n'est pas un atout par rapport aux autres. Le travail fait la différence, car nous pouvons, nous autres musiciens "batards" à tout âge travailler notre oreille relative et atteindre un niveau aussi élevé qu'un musicien "de pure souche".

Voici l'extrait d'un article d'un journal:

"La personne dotée d'une oreille absolue n'a absolument pas une audition différente de celles des autres. Leur système auditif est en tout point identiques, et aussi complexe, que celui du commun des mortels.

L'expression " avoir l'oreille absolue " sonne un peu comme une expression de triomphe. Et cette faculté peu rendre bien des services aux musiciens. Pourtant ce n'est pas toujours une bénédiction. Seul l'apprentissage permet de développer cette qualité. Elle peut dans certaines circonstances handicaper leur possesseur, puisque son cerveau analyse sans relache la hauteur des sons. Un changement de diapason les perturbes. Jouer d'un instrument transpositeur leur est difficile. "


S'il vous plait, arrêtons de diviser les musiciens en deux, c'est à dire ceux qui ont l'oreille absolue et ceux qui ne l'ont pas, car ils ont les même chances de réussite. On se croirait revenu à un certain siècle où il y avait d'un côté les bourgeois, de l'autre les pauvres.
Arrêtons les bétises ! Non à la discrimination !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Sam 26 Jan - 11:11

De toute façon, je ne l'ai jamais dit que ceux qui ne l'avaient pas ne pourraient jamais l'avoir, et c'est vrai que le seul avantage est de pouvoir finir sa dictée de notes à la premiere écoute... :lol: Ou bien de se vanter devant les copines... mais ça... C'est assez débile :roll:


Par contre, je ne savais même pas qu'il y avait une séparation qui se faisait à ce sujet. Tu m'as appris quelque chose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
All

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Seine-Maritime

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Sam 26 Jan - 12:52

J'ai une question peut être un peu idiote, mais est-ce que l'oreille absolue, c'est définitif, ou est-ce que ça peut se perdre si on ne pratique pas d'instrument par exemple, ou si on écoute pas de musique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouclesdor.over-blog.com/
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Sam 26 Jan - 13:46

Non, c'est une bonne question! d'ailleur, je ne peux pas répondre, je ne sais pas! :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perleon



Messages : 15
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 28 Jan - 3:47

Je ne suis pas musicien et n'ai rien d'absolu, à part l'amour quand ça m'arrive; mais je voudrais quand-même
dire un mot au sujet de l'oreille absolue:

Cherchez de la documentation sur les travaux de Kodaly à propos de l'initiation musicale des enfants, et
sur la fameuse "Méthode Kodaly". On doit en trouver dans les bibliothèques de conservatoires, je suppose.

De mémoire: Kodaly initiait les tout-petits à la perception des intervalles, et leur apprenait à associer des
gestes aux intervalles qu'ils produisaient avec leur voix.
Ainsi avant même de savoir lire, ces enfants reconnaissent tous les intervalles et les tonalités. Le professeur
s'en rend compte grâce aux gestes qu'ils y associent.
Ce travail sur les intervalles peut commencer à partir de n'importe quel son; peu importe qu'il ne corresponde
à aucune note juste au diapason de 440 par exemple.
Lorsqu'ils savent lire et apprennent le solfège, il n'y a plus pour eux, qu'à donner des noms à ce qu'ils pratiquent
aisément déjà.
La notion d'oreille absolue est complètement absente de cet enseignement.

Autre chose: Je vois souvent un claveciniste accorder son clavecin (à 415) avec des tempéraments inégaux,
qu'il choisit en fonction de la composition du concert.
Je l'ai même vu accorder un peu plus bas que 415 parce-qu'une flûte à bec n'aurait pas pu suivre.
Et que font les violons, alto, violoncelle et contrebasse? Eh bien ils s'accordent sans problème et sans râler!
Et ils jouent juste, même s'ils ont donné un concert au sein d'une formation moderne la veille.
C'est peut-être pour ça que la notion d'oreille absolue leur fait hausser les épaules.
Entendre la justesse d'un intervalle, et de tous les intervalles; oui, ça doit s'acquérir, pour un musicien.
Mais reconnaître chaque note de la gamme au diapason de 440 et être paumé quand le diapason change,
ça doit plutôt être un handicap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 28 Jan - 8:44

Alors je veux bien qu'il n'y ait pas de discrimination envers ceux qui n'ont pas "l'oreille absolue", je ne vois pas pourquoi il y en aurait, mais qu'on ne traite pas comme une bete curieuse ou comme une tare ceux qui l'ont... 😢
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perleon



Messages : 15
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Lun 28 Jan - 14:04

Bonjour Clothilde,

Si on vous fait faire une dictée musicale avec un orgue du 18 éme dont le diapason est totalement
inhabituel, en vous donnant le LA de cet instrument avant, bien sûr; êtes-vous paumée ou non?
Je vous pose cette question parce-que je me demande si parfois on n'appelle pas "oreille absolue"
une oreille sentant parfaitement les intervalles, ce qui est une qualité précieuse, mais beaucoup
plus naturelle que savoir mettre un nom de la gamme sur une note à condition que le diapason
utilisé soit celui le plus à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 29 Jan - 8:29

A vrai dire, je n'ai jamais essayé, je ne vais pas me vanter de quelque chose que je n'ai pas expérimenté :lol!:

Par contre j'ai déjà essayé de mettre des nom sur les notes jouées par ma soeur à la trompette (instrument en si b) et je n'ai pas en de difficulté. Mais après, je ne sais pas si c'est comme ça pour tout, mon expérience n'étant pas si développée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 29 Jan - 13:06

Merci Perléon, tu as compris mon propos.
En effet la méthode Kodaly vaut celle de Suzuki. Les japonais sont tout de même plus rigoureux de nature :D

Clotilde, on ne regarde pas ceux qui ont l'oreille absolue comme des bêtes curieuses, tu peux me croire... On les regardes comme les paysans regardent les bourgeois, alors qu'il n'y a aucune raison puisque perleon l'a justement expliqué, l'oreille absolue peut perturber énormément un musicien.

Seulement les gens qui ne prennent pas la peine de connaitre un sujet s'en tiennent à leurs aprioris, leur clichés.
C'est triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 29 Jan - 13:08

perleon a écrit:
Bonjour Clothilde,

Si on vous fait faire une dictée musicale avec un orgue du 18 éme dont le diapason est totalement
inhabituel, en vous donnant le LA de cet instrument avant, bien sûr; êtes-vous paumée ou non?
Je vous pose cette question parce-que je me demande si parfois on n'appelle pas "oreille absolue"
une oreille sentant parfaitement les intervalles, ce qui est une qualité précieuse, mais beaucoup
plus naturelle que savoir mettre un nom de la gamme sur une note à condition que le diapason
utilisé soit celui le plus à la mode.

C'est l'oreille relative dont vous parlez :D
C'est celle que l'on doit tous développer si on veut devenir un bon musicien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
Clotilde

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 24
Localisation : Papy Land

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 29 Jan - 13:29

Solène a écrit:
Merci Perléon, tu as compris mon propos.
En effet la méthode Kodaly vaut celle de Suzuki. Les japonais sont tout de même plus rigoureux de nature :D

Clotilde, on ne regarde pas ceux qui ont l'oreille absolue comme des bêtes curieuses, tu peux me croire... On les regardes comme les paysans regardent les bourgeois, alors qu'il n'y a aucune raison puisque perleon l'a justement expliqué, l'oreille absolue peut perturber énormément un musicien.

Seulement les gens qui ne prennent pas la peine de connaitre un sujet s'en tiennent à leurs aprioris, leur clichés.
C'est triste.

Ah, bah voilà, on est tous d'accord, je préfère ça! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perleon



Messages : 15
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mer 30 Jan - 2:12

Merci pour l'oreille relative; je ne savais pas que ce terme était utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Briel

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mer 30 Jan - 21:04

Histoire de souffler encore un peu sur le feu de la diatribe (non, je rigole !), je voudrais néanmoins souligner que le bon musicien (compositeur et/ou interprète) est celui qui sait manier au mieux les intervalles (horizontaux et verticaux, mélodiques et harmoniques), le but de la musique étant de toucher les cordes sensibles de l’être et de les mettre en résonance émotionnelle. C’est à ce moment là que - peu importe la dextérité qui a permis d’obtenir ce résultat - l’absolu et le relatif ne sont que des étiquettes conventionnelles.
A prendre au…genou de la lettre !
:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renaud
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 26 Fév - 20:32

Le meilleur musicien que je connaisse n'a pas l'oreille absolue.

L'oreille absolue permet à celui qui l'a d'identifier une note sans repère préalable. Très bien. Et après?

Tout, dans la musique, n'est que relation, intervalle. C'est-à-dire la capacité de sentir une note PAR RAPPORT A UNE AUTRE, et non POUR ELLE-MEME.
Cela concerne la justesse, le phrasé, l'harmonie, etc... L'oreille absolue n'a donc pas d'intérêt pour ce qui est l'essentiel de la musique et la travailler me parait surtout risqué, en développant une capacité non-musicale au départ.

Sans compter les multiples situations où elle est un handicap: Transposition, changement de diapason, ou évolution du diapason au cours d'un morceau (les bois qui montent en chauffant, etc...), parfois aussi le fait de chanter avec un texte (j'ai un souvenir, à une époque où j'avais une oreille absolue plus précise que maintenant, d'un vrai calvaire pour chanter les paroles "domine" sur d'autres notes que do et mi, au début du mot).

Penserait-on de quelqu'un qui pourrait identifier directement un tempo (92! pas 91 ou 93! 92 -à la noire-), qu'il est un bon musicien et que cette capacité serait à développer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solène
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 26 Fév - 20:35

renaud a écrit:
Le meilleur musicien que je connaisse n'a pas l'oreille absolue.

L'oreille absolue permet à celui qui l'a d'identifier une note sans repère préalable. Très bien. Et après?

Tout, dans la musique, n'est que relation, intervalle. C'est-à-dire la capacité de sentir une note PAR RAPPORT A UNE AUTRE, et non POUR ELLE-MEME.
Cela concerne la justesse, le phrasé, l'harmonie, etc... L'oreille absolue n'a donc pas d'intérêt pour ce qui est l'essentiel de la musique et la travailler me parait surtout risqué, en développant une capacité non-musicale au départ.

Sans compter les multiples situations où elle est un handicap: Transposition, changement de diapason, ou évolution du diapason au cours d'un morceau (les bois qui montent en chauffant, etc...), parfois aussi le fait de chanter avec un texte (j'ai un souvenir, à une époque où j'avais une oreille absolue plus précise que maintenant, d'un vrai calvaire pour chanter les paroles "domine" sur d'autres notes que do et mi, au début du mot).

Penserait-on de quelqu'un qui pourrait identifier directement un tempo (92! pas 91 ou 93! 92 -à la noire-), qu'il est un bon musicien et que cette capacité serait à développer?

MERCI MERCI MERCI !

Je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est ce que je cherchais à exprimer sunny

Un petit passage par la case présentation :D ??? Monsieur le nouveau ! Bienvenue en tous cas ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lartduviolon.forumsmusic.com
toto

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 36

MessageSujet: Re: L'oreille absolue   Mar 26 Fév - 21:36

Ce qui est plus utile que l'oreille absolue c'est la capacité à percevoir les différences d'intervalles.. mais l'oreille absolue ben va-t-elle justement pas de pair avec une capacité plus forte à identifier des variations subtiles d'un intervalle, ou sont-ce deux choses relativement indépendantes ??

(Merci Renaud de ta visite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oreille absolue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oreille absolue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'oreille absolue
» L'oreille absolue
» l'oreillle absolue
» Olivier Messiaen (1908-1992)
» Technique pianistique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Les oeuvres & cahiers :: Langage et technique du violon-
Sauter vers: