L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chevalet et ame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marylene

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: chevalet et ame   Mar 11 Mar - 20:39

bonjour,
je commence fort, voila, j'ai comme l'impression que mon ame n'est plus perpendiculaire mais oblique... et puis mon chevalet aussi, il s'est abimé a cause d'une sourdine en metal.
j'ai pas trop les moyens de voir un luthier mais si vous avez des conseils jsuis prenante!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
med

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: chevalet et ame   Mar 11 Mar - 20:45

Essaye d'aller voir un luthier, s'il est sympas (en general ils le sont) il te remettra l'ame droite et le chevalet à la bonne position.

Si tu n'as pas le temps voici quelques conseils:
Pour l'ame tu ne peux rien à faire
Pour le chevalet, il faut le remettre droit, pour cela, il faut détendre légèrement les cordes pour laisser un peu de liberté au chevalet, ensuite sa bonne position est: redressé, légèrement penché versle cordier. En gros le chevalet est sur une courbe, tu prends la tangente et tu le met perpendiculaire à cette tangente. Je ne sais pas si tu me comprends lol! au cas où tu redemandes je vais étudier une manière plus compréhensible de t'expliquer. Bon courage

Sinon Bienvenue à toi!

Med
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marylene

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: chevalet et ame   Mar 11 Mar - 21:00

merci, pour le chevalet je m'en doutais, c'est l'ame qui me fait peur, sinon c'est normal que la sourdine en metal soit aussi dur a ecarter et que ca m'abime le chevalet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 78
Localisation : Hérault

MessageSujet: Âme - Chevalet - Sourdine   Jeu 1 Mai - 22:11

Pour redresser l'âme ou modifier sa position, il faut un outil de luthier appelé « pointe aux âmes ». On en trouve sur Internet (faire une recherche dans Google). Cet outil s'introduit par une ouïe. La manipulation est délicate mais c'est réalisable si l'on est un peu soigneux. Il faut détendre les cordes avant de procéder à cette manipulation. Le timbre de l'instrument dépend beaucoup des positions relatives de l'âme et du chevalet. L'âme doit être verticale et en principe à 6 ou 7 mm derrière le pied droit du chevalet (côté chanterelle). On peut privilégier soit la puissance soit la douceur du timbre en faisant varier un peu les positions de l'âme et du chevalet. Il faut procéder par essais et corrections et réaccorder son instrument après chaque retouche...
Dans certains cas, on peut avoir recours à une sourdine. Une sourdine en caoutchouc (« tourte ») n'abîme pas le chevalet.
Mais, à ce propos, j'ai une question à poser : la sourdine atténue (et dénature) considérablement le son du violon et il est des cas où je souhaiterais que cette atténuation soit moins importante. Savez-vous s'il existe des sourdines réglables ou atténuant très peu le son ? À ma connaissance, je n'en ai jamais entendu parler. Je me suis contenté de retailler avec un cutter une sourdine en caoutchouc mais, même diminuée de volume, elle assourdit encore trop à mon goût le son de mon violon...
Avez-vous eu à résoudre ce problème ?

marylene a écrit:
merci, pour le chevalet je m'en doutais, c'est l'ame qui me fait peur, sinon c'est normal que la sourdine en metal soit aussi dur a ecarter et que ca m'abime le chevalet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Briel

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: chevalet et ame   Ven 2 Mai - 14:10

Dans ma jeunesse j’avais essayé de bricoler une sourdine « variable » en temps réel : une sorte de petit étau réalisé avec un tendeur et une Tourte modifiée. L’idée était qu’une serrage plus ou moins important du chevalet aurait pour conséquence une variation de l’étouffement du son et donc de l’effet sourdine. Eh bien…non, cela n’a pas marché !
A ma connaissance, une même sourdine donnera toujours le même degré d’étouffement, qui est lié surtout au poids, à la taille et aux matériaux de la sourdine.
Mais on peut tout à fait alléger (enlever de la matière) ou alourdir (encastrer des petits plombs) une sourdine et donc obtenir des effets plus ou moins importants. Evidemment il faudra disposer de plusieurs sourdines en fonction de l’effet recherché (et avoir le temps de les installer, pas évident en concert !)
Pour finir, une petite anecdote : un excellent violoniste « de taverne » (trad, jazz, tzigane…) que j’ai connu dans le temps, utilisait une petite pince à linge en bois, qu’il clippait au chevalet sous les cordes sol-re. Il me disait qu’en fonction du degré « d’enfoncement » (juste sous la corde de sol ou jusqu’au la) il obtenait des effets sourdine différents. Esthétiquement c’était très discutable, mais dans les tavernes cela passait bien, surtout parce qu’il jouait magnifiquement. En fait il mettait la sourdine s’il devait jouer des morceaux lents juste après avoir joué des morceaux rapides et éprouvants pour le bras droit (il redoutait les tremblements d’archet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 78
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: chevalet et ame   Ven 2 Mai - 17:18

Merci pour votre réponse, amusante et intéressante.
Moi aussi, quand j'étais jeune, j'ai eu recours à la pince à linge... Mais maintenant, j'aimerais un truc moins voyant. Surtout que je me suis déjà fait remarquer récemment par une pince à dessin sauteuse qui est venue atterrir au cours d'une répétition aux pieds du chef d'orchestre. Je plaçais cette minuscule pince à dessin sur l'archet pour empêcher ma main de glisser vers la pointe (procédé qui s'est d'ailleurs révélé efficace et est devenu pour moi maintenant inutile...).
J'avais fabriqué une petite sourdine (une tourte sur laquelle j'avais enlevé au cutter de la matière pour l'alléger) mais elle est devenue si minuscule que je l'ai perdue. Et comme je suis presbyte, impossible de la retrouver, elle a dû glisser sous un meuble... Merci de ne pas rire...

Briel a écrit:
Dans ma jeunesse j’avais essayé de bricoler une sourdine...
(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chevalet et ame   

Revenir en haut Aller en bas
 
chevalet et ame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème avec chevalet flottant
» micro chevalet ou micro rosace
» Chevalet a enlever d'une classique.
» Le tail piece plutot que le chevalet.
» Chevalet fretless

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Le violon :: Lutherie-
Sauter vers: