L'Art du Violon

forum consacré au Violon, destiné aux violonistes amateurs ou professionnels, aux musiciens, aux passionnés et aux mélomanes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tenue de l'archet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Tenue de l'archet   Ven 21 Mar - 14:28

Bonjour,
J'ai repris mon violon tardivement mais je joue quotidiennement depuis sept ans. L'un de mes problèmes préoccupants est toujours celui de la tenue de l'archet. Plus précisément, je constate, surtout lorsque je dois jouer une partition à un tempo très rapide et ne présentant guère de pauses pendant lesquelles je peux (consciemment ou non) trouver le temps de réajuster la position de la main droite (ce fut le cas par exemple récemment lors d'un concert où j'ai dû jouer la partition de premier violon de la fameuse marche de Radetsky), que ma main monte le long de l'archet vers la pointe. Je pense que j'ai fâcheusement tendance à ne pas maintenir constamment plié le pouce ce qui diminue la force de la prise. Peut-être au fond parce que je crains que cette force constante ne nuise à la souplesse de mon coup d'archet au détriment du timbre que je voudrais obtenir. À la fin de Radetsky, j'ai vraiment eu envie de me taper sur la main pour me punir et les dernières mesures ont été un calvaire. Serais-je le seul âne dans cette affaire ? Je voudrais demander aux participants de ce forum s'ils ont constaté ce problème pour eux-mêmes ou pour d'autres violonistes, débutants ou amateurs. Et, dans l'affirmative, s'ils connaissent un « truc » pour se corriger. Quelque chose qui obligerait à tenir le pouce plié ? Une contrainte mécanique que je pourrais abandonner dès que ce problème serait corrigé et que la bonne habitude serait acquise ?
Toute suggestion, tout conseil utiles seront appréciés.
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Briel

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Ven 21 Mar - 16:00

Mon conseil est de limiter le plus possible la tendance du pouce à glisser et à « remonter la baguette ».
Pour ce faire, et pour éviter de trop serrer (ce qui aurait pour effet de rigidifier les coups d’archet et de provoquer des douleurs), il est utile de positionner la pointe du pouce bien à cheval entre la garniture et la hausse (flèche) et de le plier jusqu’à sentir le contact des crins contre la base de l’ongle (à peu près). L’attention à la sensation de ces deux points de contact permettra de rétablir le bon positionnement en cas de « perte par glissement »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Ven 21 Mar - 21:08

Merci. C'est un bon conseil. Non que j'ignore que ces deux points de contact existent mais parce qu'il est important de s'efforcer de penser à les maintenir. Je vais m'y exercer...
Cependant, ce maintien constant est-il possible ? Quand l'archet remonte, le pouce (ainsi que les autres doigts d'ailleurs) ne doit-il pas se plier et s'allonger quand l'archet redescend ? Cela ne modifie-t-il pas cette perception des deux points de contact ? C'est peut-être bien pour cela qu'elle m'échappe...

Briel a écrit:
... il est utile de positionner la pointe du pouce bien à cheval entre la garniture et la hausse (flèche) et de le plier jusqu’à sentir le contact des crins contre la base de l’ongle (à peu près). L’attention à la sensation de ces deux points de contact permettra de rétablir le bon positionnement en cas de « perte par glissement »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
renaud
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Sam 22 Mar - 0:32

Je ne vois pas forcément de "truc" à te donner. Mais je fais une remarque:

Je n'aime pas l'idée que la main droite "serre" l'archet. Ce n'est pas son rôle.
Le pouce est la fondation, le socle, sur lequel est posé l'archet (pour trouver la meilleure position: poser l'archet sur le pouce seul, puis tester la stabilité de l'appui en appuyant avec l'autre main, en bougeant l'archet -vers le bas, vers la droite, la gauche-), c'est impossible avec le pouce plié dans l'autre sens. Les quatre autres doigts sont posés, avec un contact intense, certes, mais pas en serrant. C'est l'attitude d'une main chaleureuse qui se pose sur l'épaule de quelqu'un. L'activité est verticale (plus ou moins de poids) et latérale (pousser et tirer l'archet). Mais dès lors que l'archet est posé sur la corde, il n'y a pas besoin de le tenir fermement, nul besoin de le serrer. Cela se fait d'autant plus naturellement que les points d'appui (épaule, main gauche) sont stables.
Le pouce prend place dans l'ensemble épaule-bras-main-archet jusqu'à la pointe-corde-point de contact. En particulier entre la pointe du coude, qui tombe, qui est "posée", et la pointe de l'archet. L'archet lui-même est posé et tombe, d'abord, de son propre poids. Elargir cette perception peut aider à trouver la meilleure position du pouce à chaque place d'archet et sur toutes les cordes.

Sinon, je te conseille d'essayer surtout de trouver, quand tu joues, à quel moment la main commence à se déplacer (dans le poussé, le tiré, après un changement de corde, etc...), qu'est-ce qui provoque ce déplacement.

Pour le reste, c'est en te voyant jouer que je pourrais t'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Sam 22 Mar - 12:44

Merci pour cette réponse, intelligente. Mais, voyez-vous, j'en suis depuis l'enfance, à une demi-douzaine de professeurs de violon (et je ne parle pas des conseils subrepticement obtenus de la part de violonistes amis rencontrés ici ou là). Leurs explications sont celles que vous avez eu l'amabilité de me redire ici, même si elles sont exprimées un peu différemment (et c'est heureux) d'un violoniste à l'autre... Malheureusement, jusqu'à présent, elles n'ont pas encore trouvé en moi l'écho espéré. L'incommunicabilité de l'expérience est fréquente s'agissant de l'apprentissage du violon...
Pour le vibrato, par exemple, un seul de ces violonistes (et pourtant, qu'il me pardonne cette remarque, ce n'était pas vraiment un virtuose -- mais c'est souvent les profs de math. qui ont eu le plus de mal à résoudre des équations qui se révèlent les meilleurs pédagogues) est parvenu un jour à trouver les mots, l'image, qui m'ont permis enfin de démarrer quelque chose qui resssemble à un vibrato et qui soit susceptible d'amélioration progressive à force de travail. Mais je suis convaincu que cette image qui s'est imposée à moi comme féconde n'aurait certainement eu aucun effet positif sur un autre apprenti violoniste qui attend d'autres mots, d'autres images. Pour moi, il a suffi que ce professeur me dise « Pense au fier-à-bras qui veut montrer qu'il est costaud en pliant l'avant-bras pour montrer qu'il a du biceps » pour que je démarre un vibrato (mais pas celui de la main, ce joli papillon que réussit avec tant de grâce l'une des violonistes de notre orchestre et que je fais encore très mal).
Pour l'archet, je sens que je suis encore dans le brouillard. Je sais que je ne le tiens pas bien. Je le constate à l'évidence mais je ne parviens pas à découvrir « la » solution (je parlais de « truc »), celle qui, enfin, me permettrait de corriger ou plutôt d'éviter ce défaut que je décrivais, de redémarrer sur des sensations nouvelles qui s'imposeraient à moi comme bonnes et qui, je le pressens, devraient aussi du même coup me mettre sur la voie pour me rapprocher enfin du timbre divin que j'entends et que j'attends sans pouvoir le restituer. C'est aussi ce qui me conduirait peut-être à m'empêcher de me casser la figure, comme cela s'est produit lors du dernier concert, quand le tempo s'est emballé sous la pression enthousiaste du public, dans cette dangereuse (pour moi) descente à ski de croches piquées (trio de la fameuse marche de Radetsky) :


C'est pourquoi je remercie sincèrement tous ceux qui veulent bien me répondre. De l'une de ces réponses ou de l'interaction de toutes, jaillira peut-être le miracle qui me permettra de franchir une nouvelle marche...

renaud a écrit:
Je ne vois pas forcément de "truc" à te donner. Mais je fais une remarque: Je n'aime pas l'idée que la main droite "serre" l'archet. Ce n'est pas son rôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: rchet   Lun 28 Avr - 17:48

En parlant de « truc », un ami m'en a donné un. Il m'a conseillé de placer sur l'archet, là où il faut, une pince à dessin aussi légère et minuscule que possible qui empêche la main de glisser et la maintient en bonne position. L'index perçoit la présence de cette pince et cette perception sert d'alarme. Il fallait y penser. J'ai joué une dizaine de jours ainsi et c'est très efficace. Maintenant, j'ai ôté la pince. L'habitude est prise et ma main ne glisse plus... Astucieux, non ?


renaud a écrit:
Je ne vois pas forcément de "truc" à te donner. Mais je fais une remarque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Dim 1 Aoû - 12:22

Comme « truc », j'ai trouvé mieux depuis... Je le donne ici pour ceux que cela peut intéresser. C'est simple mais il faut y penser.
Un joint de plomberie en caoutchouc, en forme d'anneau, très léger et discret, glissé sur la baguette et positionné au bon endroit donne un nouveau point de contact, avec l'index, qui est très utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
LaLilou



Messages : 1
Date d'inscription : 02/10/2012

MessageSujet: tenue d'archet   Mar 2 Oct - 21:10

Bsr cela m'intéresse car je suis dans la même situation, c'est vraiment pas évident de jouer certaines partitions qui demandent le changement de position, de la régularité et de la rapidité.
J'aimerais savoir ou exactement vous posez le joint de plomberie ou sinon vous n'aurez pas un autre truc svp scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiriasse

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/01/2008
Age : 77
Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   Mar 2 Oct - 21:32

Je place ce joint en caoutchouc juste au-dessus de la position naturelle de l'index afin de sentir légèrement sa présence.
Puisque vous aimez les « trucs », je vous convie à lire la page
http://www.kiriasse.fr/accordage/accordage.html
Cela devrait permettre d'apprendre à se bien mettre dans l'oreille les quintes LA-RÉ, LA-MI, RÉ-SOL afin de savoir s'accorder sans recourir à un accordeur électronique. J'améliorerai peut-être cette page mais, pour le moment, elle donne bien le principe. Dites-moi si cela vous paraît utile. On peut graver les fichiers MP3 sur un CD afin de ne pas être contraint de s'accorder devant son ordinateur. Comme le joint de plomberie, le CD devrait devenir inutile avec l'expérience.
En réponse à :
===
LaLilou a écrit:
Bsr cela m'intéresse car je suis dans la même situation, c'est vraiment pas évident de jouer certaines partitions qui demandent le changement de position, de la régularité et de la rapidité.
J'aimerais savoir ou exactement vous posez le joint de plomberie ou sinon vous n'aurez pas un autre truc svp scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leviolonisteamateur.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenue de l'archet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenue de l'archet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenue vestimentaire au Carnegie Hall
» [Chronique *EN PAUSE*] La tenue de Bill de la semaine, chaque samedi
» dj lucchi tenue
» GPA de la tenue que même pr regarder la TV ds ton canapé...tu ne voudrais pas mettre.
» compression et tenue de ralenti sur Lambretta 50 spécial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art du Violon :: Les oeuvres & cahiers :: Langage et technique du violon-
Sauter vers: